Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement


Depuis plus de 30 ans , l'AVDL (Association Villeurbannaise pour le Droit au Logement) travaille quotidiennement à la défense du droit au logement pour tous et sans discrimination.

Elle est constituée de 11 personnes: assistants sociaux, chargés de projets et agents en service civique qui fournissent un travail de longue haleine et ô combien indispensable.
Durant plusieurs mois, à leur demande je me suis mêlé à l'équipe afin de rendre compte des actions menées.
J'ai assisté à la concrétisation de certaines procédures qui prennent des années, pris part aux visites à domicile et j'ai été témoin de l'écoute et de l'empathie déployées face à la détresse sociale.









Open


Un couple avec un enfant arrive en retard pour assister à la réunion d'information collective sur la recherche de logement. Les consignes sont strictes : Malika leur explique qu'ils doivent revenir la semaine suivante et qu’elle ne peut pas faire d'exceptions.
Un échange se créé, des explications sont données sur les démarches à effectuer. La famille attend un logement social depuis 4 ans, Mme accouche très prochainement et ils seront bientôt quatre.
Le regard de leur petite fille m'interpelle tandis qu'elle découvre cet univers particulier. Elle chahute, ouvre et ferme constamment le verrou de la porte d'entrée, s'intéresse à mon posemètre, appuie sur tous ses boutons et me suit un peu partout. L'innocence mêlée de gravité dans son regard me renvoie à la situation difficile que traversent ses parents.

Open


Réunion des ALAC (Association de Locataires en Action) en soirée : l’occasion d’échanger autour des problèmes rencontrés par les associations avec leurs bailleurs respectifs : contrôle des charges, dysfonctionnements et travaux à prévoir…. La convivialité est de mise !

Open

Lola, chargée de projet à l'AVDL  dans sa mission quotidienne d’accueil et d’accompagnement .

Open

Une première réunion d'information se tient à l’AVDL avec un groupe de personnes en recherche de logement. A partir de techniques d’animation ludiques, chacun cerne ses priorités en termes de relogement : nécessité d’un toit, d’un logement décent, d’un ascenseur et d’un loyer modéré. La semaine suivante, les participants seront invités à découvrir un quartier et, pour l’instant, la destination ne leur est pas connue.

Open

Une première réunion d'information se tient à l’AVDL avec un groupe de personnes en recherche de logement. A partir de techniques d’animation ludiques, chacun cerne ses priorités en termes de relogement : nécessité d’un toit, d’un logement décent, d’un ascenseur et d’un loyer modéré. La semaine suivante, les participants seront invités à découvrir un quartier et, pour l’instant, la destination ne leur est pas connue.

Open

Visite du quartier des Buers/Villeurbanne
Les personnes présentes à la première réunion d'information et des membres de l'AVDL prennent la direction d'un quartier à visiter.

 Le bus s'arrête à Buers nord et quelques sourcils se froncent : ce quartier populaire n'a pas toujours bonne presse…

Open

Visite du quartier des Buers/Villeurbanne
Rencontre avec un représentant d’Est Métropole Habitat et une habitante qui a bénéficié de l’accompagnement de l'AVDL et d’un relogement dans ce quartier.

Open

Visite du quartier des Buers/Villeurbanne
L'occasion est donnée de visiter deux appartements vacants, les échanges sont nombreux.
Les bâtiments sont en pleine réhabilitation et l'après-midi fut l'occasion de tordre le cou à certaines rumeurs. Même si les avis divergent, il semble que beaucoup de personnes aient changé d'opinion et se voient désormais habiter dans ces appartements remis à neuf.

Open

Yvan, assistant social à l'AVDL dans sa mission quotidienne d’accueil et d’accompagnement. 

Open

Mr et Mme C. dans leur premier appartement. Ils n'ont toujours connu que la vie en camp et en squat.


Open

Mr et Mme C. dans leur premier appartement. Ils n'ont toujours connu que la vie en camp et en squat.

Open

Malika,assistante sociale à l'AVDL dans sa mission quotidienne d’accueil et d’accompagnement.

Open

En compagnie de Lola et Lionel, visite d'un immeuble dégradé : problèmes d'infiltrations, pièces inchauffables, humides et invivables. Depuis un an, le dialogue entre les locataires et leur bailleur social est bloqué.


Open

En compagnie de Lola et Lionel, visite d'un immeuble dégradé : problèmes d'infiltrations, pièces inchauffables, humides et invivables. Depuis un an, le dialogue entre les locataires et leur bailleur social est bloqué.

Open

En compagnie de Lola et Lionel, visite d'un immeuble dégradé : problèmes d'infiltrations, pièces inchauffables, humides et invivables. Depuis un an, le dialogue entre les locataires et leur bailleur social est bloqué.

Open

M. et Mme B. viennent d’être relogés et s’entretiennent avec Yvan et Lola des démarches qu’il leur reste encore à accomplir. 

J'avais des craintes, l'appareil photographique peut être une source de gêne, un intrus, un étranger tout comme moi. Rendre compte de certaines situations auraient pu m'exposer à des refus légitimes. Il n'en a rien été. J'ai alors plongé dans un univers qui m'a touché, qu'on a tendance à ne pas soupçonner tant le fait d'avoir un toit, l'accès à l'eau courante... nous semble évident.
Témoigner du quotidien des acteurs sociaux mais aussi des parcours d'êtres humains en besoin nous rappelle l'âpreté et la rudesse d'une société dite civilisée.
Finalement je n'ai rarement eu l'occasion dans mon métier de voir autant d'humanité que celles des personnes que j'ai eu la chance croiser tout au long de ce projet photographique.

Dans un monde qui tend un peu plus chaque jour vers l'individualisme, il est bon de se remémorer qu'heureusement certains œuvrent pour la solidarité et l'action sociale.

Close
Using Format